Les traitements de varice ne sont pas toujours des succès - Simone Dolbec
Simone Dolbec

Étudiante en technique équestre, je suis aussi une véritable fan de la mode et des petits pots de crème. Je jongle entre écuries et bars branchés: oui ce drôle de duo…c’est moi! J’adore les week-ends à la campagne et les semaines en mouvement dans le Vieux Montréal pour les 5 à 7. Vous désirez découvrir ce drôle de mode de vie, suivez-moi dès maintenant sur mon blogue!

Les traitements de varice ne sont pas toujours des succès

Les traitements de varice ne sont pas toujours des succès - Simone Dolbec

Si vous avez des varices, vos jambes peuvent se lasser vite et la douleur est parfois intenable. Si vous ne faites pas de traitement des varices, votre sort ne fera qu’empirer. Les veines peuvent continuer à se développer et, pire encore, il y a un risque d'ulcération. Se débarrasser des varices n’est pas qu'une question d'esthétique ; votre santé est en cause. Et ce n’est pas une maladie héréditaire, bien que cela exacerbe un problème préexistant.

Camille, une de mes amies d’enfance a subi une opération pour retirer ses veines variqueuses. Elle a eu une infection dans l'incision et pour les ecchymoses, il a  fallu des mois pour se dissiper. Elle a encore une zone sur sa jambe droite où la peau est totalement insensible. On lui a dit qu’une perte temporaire de sensation est souvent arrivée, mais que la perte permanente, même si c’est un risque, est peu probable.

Le cas de Barbara est légèrement similaire. C’est une des amies de ma grande tante Emma. Elle a eu de nombreuses veines brisées autour de la zone d'injection de la sclérothérapie suite à une intervention au NHS. Par contre, ils ont pu arrêter toute ulcération potentielle dans sa jambe gauche. N’empêche, elle est toujours en pantalon durant l'été et est très consciente de ses jambes quand elle apprend à ses enfants à nager. On dirait que quelqu'un a griffonné sur le mollet avec de l’ancre bleu et rouge !

J’ai 44 ans. Il y a trois ans de cela, une échographie a identifié la source de mes problèmes. J’ai eu un traitement, ENDOVEINEUX Laser Ablation (EVLA), sur les deux jambes. Cette technique utilise la chaleur pour détruire les veines avec valves défectueuses de l'intérieur, ce qui signifie qu'il y a très peu de chance ils vont croître à nouveau.

Pour le traitement, j’ai eu une anesthésie locale et une aiguille a été utilisée dans la veine à traiter, suivie par un fil et un tube mince. Une solution saline fut injectée autour de la veine pour prévenir la douleur et protéger ma jambe du laser. Il a fallu une demi-heure pour exécuter l’opération. De façon surprenante, je n’ai même pas eu mal. C’est un peu comme avoir un remplissage sous anesthésie chez le dentiste. Vous ne sentez pas la douleur, mais vous vous sentez tiraillement et les mouvements.

Aujourd’hui, sur ma jambe gauche, j’ai une cicatrice de la taille d'un demi-grain de riz et je ne peux pas trouver la cicatrice sur ma jambe droite. Une vraie réussite  !